Concerts 2017

Présentation

/2017 Concert – Présentation
2017 Concert – Présentation2018-01-03T21:11:44+00:00

Aimez-vous Brahms…

« Paule contemplait son visage dans la glace et en détaillait les défaites accumulées en trente-neuf ans, une par une, non point avec l’affolement, l’acrimonie coutumière en ce cas, mais avec une tranquillité à peine attentive. Comme si la peau tiède, que ses deux doigts tendaient parfois pour souligner une ride, pour faire ressortir une ombre, eût été à quelqu’un d’autre, à une autre Paule passionnément préoccupée de sa beauté et passant difficilement du rang de jeune femme au rang de femme jeune : une femme qu’elle reconnaissait à peine. Elle s’était mise devant ce miroir pour tuer le temps et – cette idée la fit sourire – elle découvrait que c’était lui qui la tuait à petit feu, doucement, s’attaquant à une apparence qu’elle savait avoir été aimée. »

Non loin d’ici dans la petite ville de Cajarc, une enfant terrible de la littérature va révolutionner le s sphères littéraire et animer de façon fantasque le monde des arts du XXème siècle. Du haut de ses 24 ans, et avec son quatrième roman, Françoise Sagan (Françoise Quoirez) explore les tourments des relations amoureuses et les ambiguïtés de l’âme humaine avec une rare acuité. Avec beaucoup de passion, elle lie l’intrigue entre ses personnages, Paule, Roger et Simon, autour d’une page musicale d’une grande beauté, ajoutant, de façon prémonitoire, une quatrième dimension à son roman.
Porté au cinéma par Anatole Litvak, avec Anthony Perkins, Ingrid Bergman et Yves Montand, « Aimez vous Brahms » est illustré par la musique de Georges Auric, adaptant le troisième mouvement de la troisième symphonie de Brahms. Bien plus que l’image, la musique romantique de Brahms est une fenêtre ouverte d’où s’échappent nos âmes et notre imaginaire. De la contemplation aux passions les plus folles, de l’évocation de paysages et de personnages de toutes les époques, sa musique permet toutes les évasions. Le concert est ce moment magique et insaisissable où le compositeur, le musicien et l’auditeur redonnent perpétuellement vie à leurs passions communes, à leurs angoisses comme à leurs bonheurs, se transportant dans l’intemporel comme pour conjurer le temps qui passe, soulignant avec cruauté les rides et les ombres sur le visage de Paule et de chacun d’entre nous.
C’est sans doute pour ces raisons que nous aimons Brahms, la musique classique et les moments rares que nous offre le concert. C’est également pour la vie qu’il redonne aux sites magiques et séculaires, réveillant les arches et les ondulations des pierres, animant les échos des cloîtres, faisant surgir çà et là des images inattendues, des ombres endormies au fil des années, que nous aimons nos concerts et les moments d’intimité musicale qu’ils nous offrent.

Alors, serez-vous cinéma, passions amoureuses, plongé au cœur des tourments de l’âme, personnage de cour italienne au XVIIIème siècle, membre d’un cercle d’amis viennois, Paule, Roger, Simon, ou tout simplement mélomane ? À vous de choisir, pour votre plaisir et votre évasion musicale, parmi les sept séquences de notre été aveyronnais.

Textes : Philippe Pierre